1.500 personnes s’étaient au bout du compte rassemblées dimanche au parc de la Boverie à l’appel du collectif “Même pas peur” afin de dénoncer “les mesures anti-démocratiques prises par le gouvernement dans le cadre de l’épidémie de coronavirus”. La manifestation s’était transformée en fête géante avec une sono montée sur un camion, installée juste devant la terrasse de la cafétéria du musée et pilotée par des DJ. La police n’avait prié les “manifêtards” de quitter le parc qu’en fin de journée, à 19h.

Lundi le conseiller communal indépendant, François Pottié, a interrogé le bourgmestre sur la raison pour laquelle il avait toléré cet événement, malgré les nouvelles mesures gouvernementales. “D’un côté nos commerçants et nos indépendants doivent subir un 3e confinement depuis samedi. Et de l’autre on observe un certain laxisme à la Boverie concernant le respect des mesures sanitaires décidées par le comité de concertation“, a souligné le conseiller, demandant également quelle sera la stratégie à la Boverie pour les prochains jours de beau temps face aux appels au rassemblement.

Toutes les dispositions sont des dispositions fédérales et les interdictions sont sanctionnées par un arrêté ministériel. Le bourgmestre n’a donc pas d’acte à poser pour interdire ce type de manifestation“, a précisé Willy Demeyer. “En ce qui concerne la bonne réponse à donner, elle est technique et est de la responsabilité de la police dont je partage l’analyse. Une position que j’assume même politiquement. Il était impossible de déterminer à qui il fallait interdire l’entrée au parc et de repérer les manifestants alors qu’il y avait aussi de nombreux riverains. A partir du moment où la manifestation était en cours, la dispersion était extrêmement complexe et aurait conduit à des scènes d’arrestation qui auraient été dénoncées.” La maïeur a également rappelé que la manifestation n’avait pas fait l’objet d’une demande d’autorisation, même si la police en a eu vent via les réseaux sociaux. “Pour la suite, nous verrons comment nous pourrons nous adapter“, a-t-il conclu.

Lire aussi: Une fête de 1.500 personnes avec DJ et sono au parc de la Boverie pour manifester contre les mesures sanitaires


Suivant : Révoltant: le campement de deux SDF incendié volontairement dans le Laveu
Précédent : Déviation sur la ligne de bus 21 la semaine prochaine

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×