A la fin du mois passé, l’ex-président de Liège Airport, ex-ministre régional (PS) et ancien président du Parlement wallon, était condamné à 8 mois de prison avec sursis pour des faits de corruption et de trafic d’influence. On lui reprochait d’avoir notamment favorisé des entrepreneurs dans le cadre de la construction à un prix très avantageux de la maison de sa maîtresse à Esneux. Mais aussi d’autres projets immobiliers.

Il a fait appel du jugement et, au terme de l’audience d’introduction de l’affaire, il a été convenu qu’il serait rejugé à partir du 18 novembre.

Lire aussi: José Happart condamné à 8 mois de prison avec sursis pour corruption


Suivant : L’arnaque au rétroviseur: des malfaiteurs sévissent pour le moment à Liège
Précédent : Le personnel du CHR de la Citadelle se mobilise lundi pour donner du sang

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×