Depuis de nombreuses années, des habitants du quartier Xhovémont- Hocheporte ont tenté de sensibiliser les autorités de la Ville de Liège aux nombreux problèmes liés à la circulation de transit dans ces rues étroites, pavées, en forte pente, encaissées, et de surcroît résidentielles et en circulation locale. En février 2006, ils avaient déjà signé une pétition concernant l’augmentation du flux de circulation dans les rues Xhovémont, Hocheporte haut et les rues adjacentes.

Le problème est que bon nombre d’automobilistes ne respectent pas le panneau C3 (accès interdit dans les 2 sens à tout conducteur), la circulation locale et la limitation à 30 km/h. Le flux de la circulation de transit est donc très (trop) important pour les riverains qui menacent aujourd’hui d’installer un portique de panneaux dans la rue pour faire réagir le bourgmestre face à leur problématique. Le nom de l’action: “les panneaux de la colère”.

Du côté du cabinet du bourgmestre, on explique que le problème est connu mais compliqué à résoudre et qu’une réunion a été fixée le 7 mai avec les riverains.


Suivant : Deuxième édition du festival international de magie
Précédent : Le parlement wallon favorable à la salle de consommation de drogues

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×