La majorité socialiste sérésienne a annoncé lors du dernier conseil communal que 80 logements allaient finalement être construits sur le site du Val Saint-Lambert alors qu’elle s’était engagée fin de l’année dernière à préserver la nature et les zones boisées qui entourent le site.

Rappelez-vous, en tout, ce sont 442 maisons et appartements qui devaient initialement être construits puis le projet avait été abandonné, l’échevine Déborah Géradon voulant “préserver la nature”, avait-elle dit. Sauf que, depuis, la majorité en place a une nouvelle fois revu sa copie et a indiqué que 80 logements allaient voir le jour. Un choix dicté, semble-t-il, par la construction de la nouvelle centrale électrique Luminus non loin.

L’échevine Laura Crapanzano, qui a repris le dossier, s’est défendue à ce sujet après avoir été interpellée par l’opposition: “C’est une question de cohérence”, a-t-elle répondu à l’opposition Ecolo-PTB. “Pour fonctionner, la centrale d’énergie a besoin d’un minimum de logements”. Et de rappeler que “le permis en prévoyait d’abord 442, on passe à quelque chose de plus raisonné. Dans un premier temps, on restera à 80”. Il n’est pas impossible, toutefois, que ce chiffre varie selon les besoins.

“C’est tout simplement inacceptable, le collège a ravalé sa parole”, lui ont lancé Paul Ancion et Damien Robert, pour les groupes Ecolo et PTB qui ont également mentionné qu’il s’agissait de bétonner des espaces verts alors que les inondations survenues au mois de juillet ont démontré l’importance de stopper l’urbanisation des villes. “C’est incompréhensible, Seraing ne manque pas d’endroits où construire des logements”, a ajouté Paul Ancion. Damien Robert a de son côté rendu public un document de la société anonyme Immoval dont la Ville est actionnaire et qui participe à la réalisation du projet et stipulant que beaucoup plus que 80 logements sont prévus sur ce site.

Suite à l’évolution de la situation, un rassemblement sera organisé à l’initiative de l’association “Le Bois du Val”, qui milite pour la préservation du site, le samedi 18 septembre de 10h à 12h.

#Cristal Park de Seraing: quand des citoyens font plier la majorité socialiste

Texte @L.C. Photo @Miysis


Suivant : La cour d’appel confirme l’acquittement de l’échevin Pierre Stassart par rapport aux comités de secteur Publifin
Précédent : L’activité 2020-2021 de Noshaq parmi les exercices records du fonds d’investissement liégeois

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×