Mise en service au mois de janvier pour produire de l’électricité pour 1.300 ménages, la centrale hydroélectrique des Grosses Battes, sur l’Ourthe, fut endommagée par les inondations au moins de juillet. “L’eau a pénétré dans le local technique. Les équipements électriques et électroniques ont été mis hors-service. Et afin de conserver la garantie, les machines et mécaniques ont été entièrement démontées afin d’être révisées par le constructeur“, explique Nils Duchesne, administrateur délégué de Merytherm, concessionnaire de l’équipement.

Finalement, la mécanique n’a pas été véritablement abîmée et la centrale a pu redémarrer aux alentours du 20 décembre. L’assurance est intervenue pour l’opération de remise en état qui a coûté plus d’un million d’euros.

Toutefois, en raison de travaux réalisés par Resa pour réinstaller des conduites de gaz sous la Vesdre, le barrage doit être ouvert à certains moments pour faire baisser le niveau d’eau. Du coup, la centrale ne fonctionne actuellement qu’à plus ou moins 50% de sa capacité.


Suivant : Des bus à haut niveau de service pour créer une “2e ligne de tram” à Liège
Précédent : La Liégeoise Diana Nikolic désignée cheffe de groupe MR au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×