Reconnue et soutenue par la Fédération Wallonie-Bruxelles, son action se situe à la croisée des champs de l’éducation populaire et de la culture. L’association d’éducation permanente et pluridisciplinaire “D’une certaine gaieté” est ancrée dans la (contre-)culture vue sous l’angle du paradoxe.

En tant qu’éditrice, elle devait participer aux Fugueurs du Livre, le salon de la petite édition, qui se tiendra normalement ces 4 et 5 décembre au Musée Curtius, à Liège. Selon les règles en vigueur dans les musées de la Ville de Liège le Covid Safe Ticket allait leur être demandé comme à tous les exposants. “Cela impliquait donc, de facto, que les permanent.e.s, bénévoles ou collaborateur.ice.s de D’une certaine gaieté auraient dû posséder un CST pour pouvoir effectuer leur travail associatif.”

Du coup, ils ont annulé leur présence à l’événement et on décidé de faire grève: « Le covid est un problème de santé très préoccupant qui affecte nos vies depuis de nombreux mois et c’est pourquoi nous ne pouvons plus accepter qu’on s’en serve comme d’un prétexte pour nous imposer des mesures infantilisantes, inopérantes et politiquement dégueulasses. En conséquence, nous avons donc décidé, non seulement de ne pas participer aux ‘Fugueurs du Livre’ mais d’enclencher, au-delà, un mouvement de grève au finish : nous ne participerons plus, d’aucune manière, à la mise en œuvre du Covid Safe Ticket et ce jusqu’à ce qu’il soit abrogé !

Et d’ajouter: “Nous nous rendons évidemment parfaitement compte qu’il y a quelque chose d’absurde voir d’irrationnel à lancer un tel mouvement de grève alors que nous ne sommes que 7 personnes mais, après mûre réflexion, nous avons fini par penser que tenir des discours absurdes et irrationnels dans le cadre de la gestion de cette pandémie, ne devrait plus rester la prérogative des membres des différents gouvernements de ce pays.


Suivant : Une Liégeoise se lance dans la fabrication de bijoux olfactifs
Précédent : Le service de pédopsychiatrie du CHR édite un livre construit sur l’image de l’anorexie

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×