Fanny Collodoro est une jeune entrepreneuse liégeoise de 28 ans incubée au Venture Lab de Liège. Depuis plus de deux ans, elle travaille sur un projet original: marier la bijouterie haut-de-gamme et les huiles essentielles en olfaction. En résumé ? “Lorsque vous portez un collier Maé autour du cou, vous ressentez le contact apaisant de l’or sur votre peau, tandis que les fragrances libérées par les huiles essentielles vont agir directement sur vos humeurs, vos émotions et votre comportement.

C’est lors d’un séjour au Brésil en 2018, qu’elle a découvert le concept de « bijoux olfactifs » qui se retrouvait en réalité déjà au 17e siècle dans les sphères de la haute-bourgeoisie française.

Ses bijoux, Fanny les confectionne à la main, en argent massif doré à l’or fin. Des colliers conçus pour que les huiles essentielles (bio) n’entrent jamais en contact la peau de ceux qui les portent. Le bijou comporte en effet un creux avec un insert en cuir parfumé à l’huile essentielle de son choix.

Pour lancer son projet, la Liégoise a lancé un crowdfinding qui se clôture dans quelques jours.


Suivant : Ce resto propose des petites serres chauffées pour partager une raclette ou une fondue au bord de l’eau
Précédent : L’ASBL d’éducation permanente D’Une Certaine Gaieté en grève contre le Covid Safe Ticket

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×