La Région Wallonne a annoncé, en collaboration avec le circuit de Spa-Francorchamps, d’importants travaux sur la piste. Au total, d’ici 2022, le nombre de places assises permanentes sur le circuit de Spa-Francorchamps doublera et passera à 26.000, a annoncé la directrice Nathalie Maillet au terme d’une conférence de presse.

Les infrastructures, décrites comme vieillissantes, vont en effet être rénovées. Une tribune de couverte d’un peu moins de 4.600 places va ainsi être construite dans le Raidillon. La vue y sera spectaculaire, a promis la directrice. Cinq loges de 1.000 places sont également prévues.

La tribune des 24h va, elle, être reconstruite. A la tribune Endurance, 4.100 places assises seront construites avec vue panoramique portant sur la Source, la zone Endurance et le Raidillon. Les gradins Endurance comprendront, eux, 3.000 places assises.

Au total, ce sont plus de 13.000 places qui vont ainsi être créées et qui s’ajoutent aux 4.000 existantes de la tribune F1 et aux 9.000 des gradins Rallycross.

De nombreux aménagements sont par ailleurs prévus: les bacs à gravier vont, par exemple, faire leur retour.

Les aménagements sur la piste

Les aménagements sur la piste

Autre annonce et non des moindres: le retour de la moto d’ici juin 2022 via une épreuve mondiale, l’Endurance World Championship (EWC), co-organisée avec Eurosport Event.

Pour y arriver, près de 80 millions d’euros seront ainsi injectés en 10 ans pour une première phase d’investissements: “Cette somme provient des fonds propres du circuit, à concurrence de 21 millions d’euros, d’une contribution sous forme de prêt de 29,5 millions accordée par la Sogepa et d’un prêt bancaire du même montant”, a précisé Willy Borsus, ministre de l’Economie.


Suivant : Grève au Makro d’Alleur ce samedi 10 octobre
Précédent : Dépistage Covid: réorganisation des prélèvements au CHU de Liège

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×