On le sait officiellement depuis le mois de septembre: la Région wallonne, via le Conseil d’Administration de l’OTW (Opérateur de Transport de Wallonie), a officiellement désigné le consortium Tram’Ardent pour construire le futur tram de Liège et ses aménagements, soit près de 50 hectares d’espaces publics de qualité aménagés le long de son tracé, intégrant également des corridors dédiés aux cyclistes. Tram’Ardent touchera 32 millions par an pendant 27 ans.

L’autre candidat à la construction du tram liégeois, le français Alstom associé avec BAM et Galere au sein du consortium Mobiliège 2.0. (qui avait remporté le premier marché avant qu’il ne soit recalé par l’Europe) est donc le “perdant” mais recevra une indemnité de 1.600.000€ en compensation d’une partie des investissements importants consentis dans le cadre de cette candidature.


Suivant : Le propriétaire de l’immeuble qui avait explosé rue Léopold accusé d’être un marchand de sommeil
Précédent : Le quartier Centre-Avroy Saint-Jacques lance un service gratuit d’entraide

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×