Mehmet Calik, 62 ans, le propriétaire de l’immeuble de la rue Léopold qui avait explosé en 2010 en entraînant la mort de 14 personnes, est accusé d’être un marchand de sommeil. Il a comparu devant le tribunal correctionnel de Liège où le parquet a requis contre lui une peine de 24 mois de prison avec sursis, mais aussi des amendes et des confiscations pour plus de 100.000 euros.
Son immeuble, considéré comme insalubre, était habité par bon nombre d’allocataires sociaux ou de saisonniers sans papiers qui signalaient régulièrement des problèmes de chauffage, d’humidité, d’électricité, de nuisibles, …

Ses avocats ont plaidé l’acquittement en avançant qu’il n’était pas avéré que le propriétaire profitait de manière anormale de la situation et en soulignant que les loyers allaient de 80 à maximum 300€. De plus, aucun constat d’insalubrité n’avait été dressé avant le drame.


Suivant : Polémique autour du premier bar à chats de Liège
Précédent : Le consortium qui a raté le marché du tram va recevoir une grosse indemnité

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×