Marc De Bruyn, le patron du Café Lequet, à Liège, que l’on a vu sur une vidéo filmée par un client chanter des chants nazis et faire le salut hitlérien dans son établissement au mois de février, ne sera pas poursuivi. Le procureur du roi de Liège, Philippe Dulieu, a indiqué qu’il n’y avait pas suffisamment de preuves (l’appel à témoins n’avait rien donné). Une information judiciaire avait été ouverte sur la base de la loi du 30 juillet 1981 contre la diffusion d’idées racistes et xénophobes et l’incitation à la haine ou à la violence.

Lire aussi: Le patron du Café Lequet va être poursuivi en justice pour ses propos racistes


Suivant : La basilique de Chèvremont rachetée pour un gros projet immobilier
Précédent : Manifestation de personnel hospitalier devant le MontLégia ce jeudi: “où sont les renforts, où sont les primes?”

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×