Il y a quelques jours, Valérie Glatigny, ministre de l’Enseignement supérieur en Fédération Wallonie-Bruxelles, réitérait son appel aux établissements d’enseignement supérieur à faire preuve de souplesse afin de proposer autant que possible des solutions adaptées aux étudiants qui ne pourraient pas présenter leurs examens pour cause d’isolement (positifs au Covid) ou de quarantaine.

A l’université de Liège, un étudiant qui entre dans les deux cas précités a l’interdiction de se présenter à un examen. Dans ce cas, ils le font savoir à leur apparitorat de faculté en transmettant un certificat médical. Ils peuvent alors contacter leur enseignant afin de voir avec lui si l’organisation de l’examen sous une autre modalité et/ou à un autre moment peut être envisagée.

L’ULiège précisé également que pour les examens organisés en présentiel, le respect des mesures sanitaires sera assuré: port du masque, distanciation, aération, etc. Enfin, lLes étudiant·es qui ne souhaitent pas présenter un examen sont dispensés de signature afin d’éviter les déplacements inutiles et une note de 0/20 sera d’office attribuée.


Suivant : Les travaux du tram commencent place Saint-Lambert: la rue Joffre sera en sens unique dès mars
Précédent : L’activité de Liberty Steel toujours en péril à Tilleur et Flémalle: 700 emplois en jeu

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×