Ce qui ressemblait au départ à un feu de paille qui devait vite s’éteindre semble avoir pris une drôle de tournure et une ampleur dont on ignore les répercussions. Alors que le mouvement des Gilets Jaunes, action partie de France, ne devait durer que les 16 et 17 novembre, nous apprenons tôt ce 19 au matin que des manifestants ont passé la nuit aux barrages situés à Sclessin et Wandre dans le but de bloquer l’accès aux dépôts de carburant.

Ils sont équipés, ils ont des braseros, des palettes et ont de quoi dormir sur place“, nous explique l’un d’entre eux qui a passé quelques heures en leur compagnie, “Ils ne veulent rien lâcher et aller jusqu’au finish!“. Il se murmure, au sein du groupe, que des transporteurs envisageraient de se joindre à leur combat. Une information pour laquelle nous n’avons pas de certitude. Nous avons, par contre, constaté de nombreuses files ce week-end à diverses stations essence, dont celle située sur le quai du Barbou, près de l’autoroute menant à Jupille, et des problèmes d’approvisionnement sur Seraing ainsi qu’en périphérie liégeoise.

Ce lundi, on apprend que des huissiers de justice sont venus le matin à Wandre et à Sclessin pour contraindre les “gilets jaunes” à quitter les sites.

Quelques photos et vidéos prises au hasard sur les réseaux sociaux:
https://www.facebook.com/groups/1971781142901544/permalink/2006966182716373/
https://www.facebook.com/groups/1971781142901544/permalink/2002119936534331/
https://www.facebook.com/groups/1502732386627380/permalink/2335637533336857/


Suivant : Cinéma : Bohemian Rhapsody
Précédent : Un salon de thé zéro déchet sur le thème d'”Alice au Pays des Merveilles” rue des Carmes

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×