C’était une devanture bien connue des Liégeois depuis des dizaines d’années : la grande façade des anciens établissements Deravet affichera bientôt le nom d’Audi, après avoir été un temps Thermidor. La marque allemande va installer des ateliers de mécanique et de carrosserie et une vaste salle d’exposition pour véhicules neufs sur deux niveaux. Les travaux, assez conséquents (la partie centrale de l’immeuble doit être démolie et reconstruite) devraient commencer en octobre.

Le boulevard de l’automobile, comme tout le monde l’appelle (mais au fait, connaissez-vous son vrai nom ?)* portera donc encore un peu mieux son surnom, d’autant plus qu’à l’autre bout de cette artère, à l’angle avec les Grosses Battes, un projet de station de lavage et de logements sur un terrain acheté par Uhoda est actuellement sur la table. Des plans actuellement suspendus, dans l’attente de négociations avec le département de l’urbanisme.

Paradoxe avec l’annonce qui précède : l’administration communale prépare un projet pour transformer radicalement cet axe rapide à quatre bandes en une chaussée plus apaisée, ouverte à des déplacements doux. Tous ces projets sont-ils vraiment compatibles ?

*Le boulevard de l’automobile est en fait composé des boulevards Frankignoul et de Froidmont.

(.Source: Rtbf Liège)


Suivant : Un jeune festivalier des Ardentes est mort à cause de la drogue
Précédent : Feu d’artifice aux couleurs de la France ce samedi au Palais des Congrès

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×