“Vous possédez des panneaux photovoltaïques et vos certificats verts étaient garantis durant 15 ans à 65€ ? Ce n’est plus le cas… Mobilisons-nous!” C’est sur cette base que s’est créée, en 2013, l’association “Touche pas à mes certificats verts” qui s’est donnée pour mission de fédérer, rassembler et défendre les petits producteurs d’énergie verte et plus précisément les détenteurs de panneaux photovoltaïques en Belgique francophone.

Aujourd’hui, cette asbl annonce la tenue d’un procès hors norme le 26 novembre au tribunal de première instance de Liège, avec un nombre de requérants qui est annoncé comme étant supérieur à 18.000 personnes. C’est 2,5 fois plus que le nombre de plaignants dans l’affaire Fortis ou encore 2 fois le nombre de plaignants belges dans l’affaire des moteurs “dieselgate”.


Suivant : Sur une vidéo, les employés blacks d’une boutique de la Médiacité sont qualifiés de macaques
Précédent : Un salon met en avant toutes les possibilités de séjours linguistiques à l’étranger pour les jeunes

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×