Après les premières maladies de jeunesse au printemps, puis la découverte de surconsommation, les nouveaux bus hybrides mis en circulation à Liège depuis décembre 2017 ont de nouveaux problèmes. Selon nos informations, les capteurs des portes automatiques présentent un défaut qui aurait été constaté sur plusieurs bus.
Et lorsque le problème survient, les freins se bloquent immédiatement, le moteur se coupe en roulant ou le volant se durcit (empêchant un contrôle correct de la trajectoire du bus). Au cours d’une descente rapide, on imagine bien qu’un freinage soudain pourrait faire plus que secouer les passagers…

Dans un courrier que nous nous sommes procuré, la CGSLB avance qu’il ne s’agit pas d’un problème de maintenance mais bien d’un défaut d’usine de ces nouveaux bus Solaris. La syndicat demande que le nécessaire soit fait avant qu’un incident grave ne survienne sur le réseau liégeois.

Du côté du TEC Liège, on nous confirme que le problème a été détecté sur cinq des nouveaux bus. Solaris va modifier systématiquement les 53 bus de Liège déjà livrés. Le personnel de l’usine sera mobilisé pour faire le travail à Robermont, au rythme de 3 ou 4 bus par jour. En ce qui concerne les 5 bus où les connecteurs ne fonctionnent pas, ils seront immobilisés tout comme ceux dans lesquels le défaut pourrait survenir à l’avenir (dès l’alerte orange). “Nous restons toujours attentifs aux nouveaux bus et aux problèmes qu’ils peuvent présenter. Ici, nous sommes en lien avec le constructeur et des réunions régulières sont organisées“, complète Carine Zanella, porte-parole du TEC Liège.

Il nous revient également que peu de techniciens sont en mesure d’effectuer des réparations correctes sur les nouveaux bus dans la mesure où tous certains manuels sont écrits en polonais (la firme Solaris est basée au nord de Poznań). Mais la traduction devrait débuter prochainement.

F.T.


Suivant : Un truc chiant ? Voici les Hommes à Tout Faire
Précédent : L’autre option se dessine: une coalition tripartite PS-Vert Ardent-cdH pour gérer Liège

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×