A la suite l’article d’hier à propos de l’interpellation de deux conseillers Vert Ardent au conseil communal de lundi, qui soulignaient que les TEC n’ont rien anticipé quant à la réorganisation des bus avant l’arrivée du tram, le TEC a souhaité réagir.

Depuis un an, nous travaillons sur la restructuration du réseau en vue d’une parfaite complémentarité entre le tram et les bus. Les conclusions devraient arriver au début de l’année prochaine“, indique Carine Zanella, au TEC Liège. C’est la société française Transamo, spécialisée dans les études de mobilité et les projets complets de transport public (dont l’un des actionnaires est la Société de Transports intercommunaux de Bruxelles – STIB) qui collabore avec l’opérateur pour réaliser ce travail sur la base, notamment, des comptages effectués au printemps 2018.

Cette étude des différents scénarios est dans la foulée du Plan Urbain de Mobilité. Ce que l’on peut déjà dire, c’est qu’à chaque fois qu’une ligne de bus rencontrera le tram, il y aura une correspondance“, explique la porte-parole. Une exception est déjà connue: plusieurs bus qui passant par la place Général Leman continueront jusqu’aux Guillemins afin de ne pas obliger les voyageurs à effectuer une correspondance pour arriver à la gare.

Lire aussi: Rien ne se profile pour la réorganisation des bus avant l’arrivée du tram


Suivant : Désormais, c’est la police qui coordonnera les chantiers pour éviter les bugs
Précédent : Jogging “La Corrida des Remparts”

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×