Fin avril, le lebourgmestre Willy Demeyer et l’échevin Pierre Stassart avaient reçu une délégation de parents de l’école fondamentale Léonie de Waha située boulevard d’AVroy. Au cœur des discussions: l’évolution de la filière immersive en anglais (fin de maternelle et primaire) et la nécessité de trouver de nouveaux locaux pour développer celle-ci dans les meilleures conditions pédagogiques et organisationnelles.

Lors de cette rencontre, il avait notamment été convenu que le Collège marquerait son accord à l’engagement d’un(e) enseignant(e) supplémentaire s’il s’avère envisageable d’ouvrir, dans une autre implantation, une 3e classe de maternelle à la rentrée 2019. Un bâtiment reste à être trouvé pour accueillir l’ensemble des élèves et des enseignants, après une proposition très mal accueillie de diviser l’école en deux. Il a en effet été question d’investir partiellement l’école André Bensberg, au-dessus de la rue Saint Gilles.

Aujourd’hui, l’association de parents dénonce un climat de tension à la suite d’une rencontre explosive entre l’équipe éducative du primaire et du secondaire, les directions, l’inspection… et l’échevin de l’Instruction, Pierre Stassart. Une délégation se rendra ce matin entre 8h30 et 9h30 à l’hôtel de ville pour remettre au bourgmestre une lettre demandant la mise en place d’un groupe de travail et le respect de certaines promesses des autorités communales.


Suivant : Nu dans un caisson à -170 degrés: la cryothérapie débarque à Liège
Précédent : Fête en Pierreuse samedi et dimanche

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×