Liège se prépare à l’arrivée du tram. Le chantier lié à son installation a débuté en Féronstrée au mois de septembre. Bien informée, la Ville s’attend à ce que les travaux occasionnent des vibrations répétitives. Elle craint donc pour les pièces les plus fragiles du musée Grand Curtius logé dans le coin. Et, évidemment, la collection de verre ancien issue de l’ancien Musée du Verre -qui s’y trouve- a directement été identifiée comme première victime potentielle.

Soucieux de préserver et de conserver ses précieux contenants, le musée a donc adopté des mesures préventives exceptionnelles. Depuis la semaine passée, les pièces de la collection permanente du département du verre sont mises en sécurité et la collection ne sera plus accessible jusqu’à nouvel ordre. Si la Ville ne va pas jusqu’à recommander à Jean, Georgette ou Lucienne d’exfiltrer leurs verres en cristal du buffet du salon, on retiendra que les riverains auront été indirectement prévenus avant l’arrivée des éventuelles secousses.


Suivant : Le tunnel de Cointe est rouvert à la circulation depuis ce matin 6h
Précédent : Cité des Métiers au Val-Benoît: le bâtiment est en travaux, le projet est encore flou

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×