Depuis qu’ils se sont associés avec Olivier Vanbrabant, un ancien de chez Ice Watch officiant désormais à leurs côtés en tant que directeur commercial et de la communication, les Twodesigners sont officiellement trois. Mais à l’origine, c’est une association entre Jonathan Honvoh et Rodrigue Strouwen, une paire de designers diplômés de l’École Supérieure des Arts de Liège qui s’est unie «pour casser les codes et aller plus loin tout en proposant des idées décalées de l’aménagement d’intérieur professionnel.» Et s’ils sont respectivement originaires de Bastogne et de Waremme, Jonathan et Rodrigue ont aujourd’hui sans conteste la nationalité liégeoise, tant leur travail a déjà imprégné les quatre coins de la ville.

Les bureaux de Wallonie Design ou de la Chambre de commerce Liège Verviers Namur au Standard, le Milk shop de la rue des Dominicains, le showroom du concessionnaire Discar, le Decathlon City à l’îlot Saint-Michel… c’est déjà eux ! Récemment, ils se sont vu confier l’aménagement d’intérieur, mais aussi l’image de marque du « Toma », le nouveau restaurant du chef Thomas Troupin, partiellement ouvert, qui remplace avec ambition le Jardin des Bégards au boulevard de la Sauvenière.

Lorsque les restrictions pandémiques permettront de réunir les people liégeois autour d’une grande célébration festive, leur travail sera mis en lumière lors de l’inauguration officielle de la Grand Poste qui a été entièrement rénovée. Il s’agira de leur plus grande réalisation d’aménagement d’intérieur, dans un projet qui aura duré plus de deux ans.

Architectes, architectes d’intérieur, scénographes, designers, graphistes et gestionnaires de projets: l’équipe, basée en bordure du quartier Saint-Léonard, compte aujourd’hui 7 personnes et comptabilise 85 projets aboutis (à Bruxelles, Libramont, Arlon, Mont-Saint-Guibert,..) dont une vingtaine dans la Cité ardente. « Quand les gens veulent faire différemment, ils viennent chez nous et on arrive à les mener sur le voie qu’ils cherchent », résume le duo. « Être à l’écoute des clients est vraiment au centre de notre démarche, c’est notre point fort », souligne Rodrigue. « Empathie et écoute… on se met véritablement à l’écoute du client et des futurs utilisateurs qui sont au centre de la démarche de création », complète Jonathan. La marque de fabrique des Two Designers, c’est leur capacité à utiliser leur bagage de designer pour créer à la fois le mobilier et les espaces singuliers destinés à l’accueillir. Bref, de maîtriser la totalité des projets pour une image intégrée et cohérente.

« Le Liégeois n’est pas un aventurier. Il ne faut pas trop le brusquer. Ca ne sert à rien de faire du Berlin ou du full vert comme chez Louis Vuitton à New-York. A Liège, les gens aiment être rassurés et voir des choses déjà passées par des villes plus avant-gardistes. Mais la dimension conviviale y est beaucoup plus présente », souligne Rodrigue, confirmant que le duo a trouvé le bon curseur pour donner des coups de baguette magique stylés dans la ville qui héberge leurs talents.


La Grand Poste


La Grand Poste


Toma – le restaurant


Suivant : Météo: risque d’averse de faible intensité
Précédent : Transformer le Ry-Ponet en parc métropolitain préservé: l’étude est lancée

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×