À trois jours du début de la Coupe du monde, achACT, Solidarité Mondiale, le CIEP et la CSC de Liège dénoncent l’Antijeu de Nike et Adidas sur le salaire vital de celles et ceux qui fabriquent leurs produits. Ensemble, ces associations organisent le « Mondial des Droits Humains », sous la forme d’un tournoi de Kicker géant sur la place St Lambert à Liège ce lundi 11 juin de 14h15 à 15h30. Plusieurs associations, renforcées par des passants, mouilleront ainsi leur maillot pour soutenir celles et ceux qui fabriquent nos équipements de sport et revendiquent un salaire vital.

“En Indonésie, une travailleuse qui fabrique des chaussures Adidas gagnera moins de la moitié d’un salaire vital. Avec son salaire, elle ne peut simplement pas couvrir les besoins de base de sa famille ! Les travailleuses qui ont fabriqué un maillot Adidas pour une des équipes qualifiées au Mondial gagnent moins de 1 euro par maillot … vendu 90 € pièce chez nous. Aujourd’hui, ces travailleurs revendiquent un salaire vital et demandent à Nike et Adidas de le garantir en négociant directement avec les organisations syndicales locale”, indique la CSC via un communiqué, “Nike et Adidas ont les moyens de garantir le versement d’un salaire vital aux travailleuses de leur filière d’approvisionnement. C’est ce que démontre le rapport Antijeu 2018, que nous publions ce lundi 11 juin. Ensemble, Nike et Adidas ont réalisé un bénéfice de 5 milliards € en 2017. 15% de cette somme suffirait pour que tous les travailleurs et travailleuses de leurs fournisseurs en Chine, au Vietnam, en Indonésie et au Cambodge reçoivent un salaire vital.”

Dès ce 11 juin, achACT, Solidarité Mondiale, le CIEP et la CSC de Liège invitent le public à soutenir les travailleuses de l’habillement et à écrire à Nike et Adidas pour leur demander de garantir un salaire vital via achact.be/mondial2018.


Suivant : La firme Derwa change de nom et devient Viande de Liège
Précédent : La pétition de Sabine Larose, maman de Louise Lavergne : “Violeurs récidivistes relaxés, société en danger!”

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button