Le Plan urbain de mobilité de Liège (PUM), un document stratégique qui reprend les actions qui seront mises en œuvre d’ici 2030 pour améliorer la mobilité dans l’agglomération liégeoise, se clôturait ce lundi. Ce plan évoquait notamment la liaison CHB, rabâchée depuis plusieurs dizaines d’années, qui consisterait à mettre en œuvre le contournement sud-est de Liège avec la liaison autoroutière Cerexhe-Heuseux-Beaufays entre l’E25 et l’E42 (une sorte de “périphérique”). L’idée rencontre de fortes oppositions de la part de certains riverains et de ceux qui souhaitent protéger les zones naturelles qu’il traverserait.

Le bourgmestre de Liège a indiqué mardi qu’à la place de cette liaison CHB, il envisageait plutôt la création d’un tunnel du côté de Robermont ressemblant au tunnel sous Cointe et qui permettrait de boucler le “périphérique” en prenant en compte les oppositions à l’autre projet. Malgré le fait que cette option n’es pas recommandée dans le PUM.


Suivant : Prostitution: le bourgmestre semble abandonner l’idée d’un Eros Center à Liège
Précédent : Les Liégeois peu convaincus par les «autoroutes pour cyclistes»?

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×