Le 17 novembre dernier, le député Ecolo Olivier Bierin et le député cdH André Antoine ont interrogé le ministre Jean-Luc Crucke au sujet de vols “sauts de puce” entre Bierset et Maastricht. Souvenez-vous, la semaine dernière, nous vous signalions que le conseiller Vert Ardent, Pierre Eyben, avait repéré que la compagnie aérienne Astral Aviation effectuait deux vols Maastricht-Liège par semaine avec un Boeing 744. Des vols à basse altitude qui impactent négativement le quotidien des communes avoisinantes.

IL ne s’agit pas en fait de vols “sauts de puce”. Ces derniers impliquent le transport de passagers. Or, ce n’est pas le cas ici. Il s’agit en fait de “vols de repositionnement”, qui consistent à décharger une cargaison à un endroit et aller recharger à un autre, un peu comme dans le transport routier.

Un décret de 2006 interdit d’ailleurs tout saut de puce en Wallonie, a rappelé André Antoine. “Il n’y a pas de sauts de puce en Wallonie”, a fait savoir le ministre, “ni au départ ni à l’arrivée en Wallonie dans la pure tradition de ce décret qui fait aujourd’hui jurisprudence” puis il a précisé qu’il ne pouvait pas intervenir au sujet de ces vols de la compagnie Astral Aviation, “ce que vous évoquez ici, c’est du vol de repositionnement, en la matière, ni l’aéroport de Liège, ni le ministre que je suis n’ont la moindre compétence. Nous ne pouvons pas interdire ces vols, qui ont une autorisation provenant du fédéral”.

Jean-Luc Crucke dit avoir interpellé son collègue du Fédéral, l’Ecolo Georges Gilkinet. Ce dernier va d’ailleurs être interpellé par la députéE aqualienne à la Chambre Vanessa Matz.


Suivant : Standard-Eupen: le gardien Arnaud Bodart auteur du but égalisateur à la 95e (vidéo)
Précédent : Fermeture temporaire à la circulation automobile de la place Xavier Neujean

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×