Au début du mois, le collège communal avait présenté la démarche du “Projet de Ville Liège 2025” et son processus participatif augmenté, lors d’une soirée au Palais des Congrès. Jusqu’à présent, 162 idées ont été déposées sur www.liege2025.be qui se placent dans la même déclinaison que ce qui avait été récolté au cours du processus #réinventonsliege.

Quelques propositions sortent du lot: transformer la gare de Chênée en pôle multimodal, organiser un marché sur l’esplanade des Guillemins, imposer des enseignes discrètes et uniformes pour les commerces, trasformer Liège en cité végétale façon Luc Schuiten, créer un quartier d’habitation flottant en bord de Meuse ou de la Dérivation…

Concernant cette dernière, une idée plus saillante a été déposée sur la plateforme: réaliser une étude de faisabilité permettant de connaître les coûts et les bénéfices liés à la transformation totale du canal en un vaste oasis vert. Assécher la Dérivation permettrait, selon Philippe Tossens (qui fait la proposition) “de regagner des espaces verts pour les quartiers du Longdoz, d’Amercoeur et d’Outremeuse, denses en population, qui sont d’une part asphyxiés par le flux automobile et l’exiguïté des voiries et d’autre part ne possèdent quasiment aucun parc“. Selon lui, on récupérerait grosso modo 300.000 m² d’espaces verts supplémentaires soit 1,5m² par habitant pour y aménager des pistes cyclables, plaines de jeux, jardins collectifs,…

Ce projet, qui démultiplierait le parc de la Boverie, fait penser à celui des Jardins du Turia. Ce parc public de 110 hectares de la ville de Valence, en Espagne, avait été inauguré en 1986 dans l’ancien lit du Turia, fleuve qui traversait Valence avant 1957 mais qui avait été asséché à cause de problèmes d’inondations. A Liège, il semble que cela risquerait d’être l’inverse: un risque d’inondations en cas de disparition de la Dérivation.


Suivant : Météo: pluie en fin de journée
Précédent : Le projet immobilier Paradis Express, légèrement modifié, aura des mois de retard

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×