Pérou lacté 55%, Congo noir 76%, Nicaragua noir 65% nougatine, Equateur 100% … les chocolats de chez Millésime font autant voyager sur le papier que sur les papilles gustatives. Si chacun peut choisir sa destination dans la gamme étendue, selon ses goûts, ces tablettes typées demandent toutefois de se défaire de ses habitudes gourmandes ancrées dans la grande distribution. “À l’image de ce que l’on peut faire avec le vin, le cœur de leur démarche est de travailler exclusivement des fèves issues de plantations et de terroirs d’exception, pour mettre en valeur leurs caractéristiques. Ils ne mélangent ni les récoltes, ni les régions, ni les millésimes et l’ensemble de leur production est certifié bio“, note leur attachée de presse, Florence Delvaux.

Avec ses produits bio et assez typés donc, cette manufacture maîtrise entièrement le processus de transformation des fèves de cacao brutes, depuis la torréfaction jusqu’à la confection des produits finis dans le respect des processus de fabrication d’antan. Une démarche qui se distingue des produits Galler, par exemple qui, bien qu’ils soient transformés dans la région, utilisent en grande partie du chocolat acheté à un gros producteur industriel.

Installés jusqu’à présent à Seraing, les chocolats Millésime ont fait le choix de devenir liégeois et leurs ateliers ont maintenant élu domicile rue Pré du Cygne, dans un bâtiment de 1.800 m². Cette nouvelle infrastructure leur permet non seulement d’accroitre leur production, mais également de disposer de locaux beaucoup plus spacieux et adaptés.

Dès sa création de la marque Millésime Chocolat s’est lancée sur le marché international et a su se faire une place de choix auprès des plus grands chocolatiers Bean to Bar. Cette marque 100 % bio, dont plus de 80 % de leur chiffre d’affaires est réalisé à l’export, s’est implanté au Japon, à Hong-kong, à Taïwan, en Allemagne, au Luxembourg, au Danemark, aux Pays-Bas, en France, en Tchéquie, en Espagne, en Italie, au Canada, aux États-Unis et depuis peu au Royaume-Uni et en Arabie Saoudite.

Actuellement, l’entreprise occupe 14 personnes.

Issu d’un terroir, d’une zone géographique bien précise, leur chocolat est millésimé et donc produit en quantité limitée. Une gamme 100 % vegan est également proposée avec aussi des pâtes à tartiner.

Pour de plus amples informations : www.millesime-chocolat.be


Suivant : L’ex-échevin Chamas arrivera-t-il à éviter de faire sa pub partout?
Précédent : La fête de la bière revient pour trois jours à la Caserne Fonck

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×