La réception dans les établissements pénitentiaires des enfants qui viennent visiter leurs parents détenus se déroule régulièrement dans de mauvaises conditions. Le bâtonnier (ordre des avocats), Isabelle Tasset, particulièrement émue par le témoignage des mères de famille qui sont privées de leur enfant, parfois pendant plusieurs années, a souhaité que les barreaux soutiennent des projets afin d’améliorer ces conditions. Hier, en début d’après-midi, une action concrète a eu lieu a travers la remise de jouets à Lantin pour les enfants qui viennent en visite.

Il y a deux ans, Isabelle Tasset assistait à un spectacle mis en scène à Lantin par des détenues. “Elles exprimaient leurs difficultés, leurs souffrances, leur quotidien avec énormément de pudeur et de courage. Elle a été particulièrement émue lorsque certaines ont parlé de leur enfant dont elles sont privées parfois durant plusieurs années. Elles les voient très peu et dans de mauvaises conditions. Elles n’ont pas les moyens de leur offrir des jouets. Par ailleurs, la salle d’attente et la pièce dans laquelle les visites se déroulent ne sont pas équipées pour accueillir les enfants.

Le conseil de l’Ordre des avocats du barreau de Liège a accepté de réfléchir à des solutions et une rencontre a également eu lieu avec les barreaux de Mons et de Gand qui portait notamment sur cette thématique. Avec sa commission des libertés, le barreau de Liège a rencontré la direction de Lantin pour proposer que le Barreau de Liège participe à un projet d’aménagement des locaux (Mons et Gand ont aussi entrepris des démarches en ce sens).


Suivant : Fernand Bonnet, le fondateur du CHU, s’est éteint hier
Précédent : Travaux: déviation pour la rue Sart aux Fraises à Angleur et à Jupille

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×