La candidature de Jean-Luc Vasseur sous l’étiquette PS, aux prochaines élections communales, a fait réagir certains commerçants. Sur les réseaux sociaux, d’aucuns postulent que l’actuel président du commerce liégeois doit se situer au-dessus des clivages politiques.

L’intéressé à tout à fait le droit de se présenter aux suffrages et de bénéficier de ses réseaux. Mais s’il est élu, il devra toutefois démissionner de la présidence de l’association des commerçants. Les statuts de l’asbl indiquent en effet que “l’exercice d’un mandat politique est incompatible avec celui d’un membre du bureau. Le mandataire politique est inéligible au bureau et sera réputé démissionnaire si le mandat politique est acquis en cours de mandat au bureau“.

ATTENTION: une correction a été apportée à cette article, que vous pouvez lire ici Mandat politique et présidence du commerce liégeois: voilà l’astuce!


Suivant : Belgicus: la nouvelle bière liégeoise à l’identité nationale
Précédent : Liège candidate au titre de capitale culturelle en 2030… Sérieusement?

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×