Au mois de septembre 2020, l’avocat liégeois Mathieu Simonis rassemblait sur Facebook celles et ceux qui craignaient les atteintes aux libertés individuelles dans le contexte des nombreuses mesures “Covid-19”. Il parlait aussi de l’opportunité de constituer une asbl en vue d’éventuelles actions en justice. En un gros mois, plus de 13.000 personnes s’étaient à son groupe Facebook appelé “Antimasques” au début du mois d’août , puis rapidement renommé “Masques et antimasques” pour être moins provocateur avant d’être finalement rebaptisé “Cov-Exit !”.

Alors qu’il venait de franchir le cap des 20.000 membres, le groupe, qui partageait évidemment ds informations et des publications diverses (et donc parfois très limites) globalement opposées aux mesures sanitaires actuelles, vient d’être fermé par Facebook. “Votre groupe a été désactivé En effet, COV-EXIT ! va à l’encontre de nos Standards de la communauté en matière de désinformation pouvant entraîner des dommages physiques. Nous encourageons la liberté d’expression, mais n’autorisons pas les fausses informations relatives à la COVID-19 pouvant engendrer des dommages physiques” a justifié le réseau social dans un message.

Mathieu Simonis, sur son profil personnel, dénonce un bâillonnement, une censure et un contrôle. Il est clair que Facebook pratique davantage le couperet que le débat contradictoire…


Suivant : Encore beaucoup de monde et trop de déchets jetés par terre au parc de la Boverie
Précédent : Un nouvelle compagnie cargo va opérer à Liege Airport

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×