Le Collectif Astrid2020, poursuit son action aider les SDF qui se présentent au parc Astrid (Coronmeuse). Sur place, une quarantaine de tentes espacées les unes par rapport aux autres sont aujourd’hui plantées. Mais d’autres peuvent encore être installées puisque la Ville a acheté 100 tentes et autant de matelas pneumatiques dans une grande enseigne d’articles de sport.

Alors que le parti Vert Ardent demande dans une lettre ouverte “l’identification d’hôtels ou de lieux avec chambres individuelles, leur réquisition et préparation à l’accueil des personnes sans abris”, la Ville souligne que le logement sous tente présente moins de risques de transmissions que dans des bâtiments avec des parties communes. Mais elle réfléchit à la mise à disposition de chalets en bois. Il fait encore assez froid la nuit en cette saison.

Une permanence médicale (médecin et infirmière) est assurée chaque matin, tout comme la distribution de nourriture sous un abri et la présence de points d’eau et de poubelles.
Aucun cas de coronavirus n’a pour le moment été signalé sur le campement. “Les personnes présentes semblent assez résistantes“, glisse l’une des intervenantes de cette organisation.


Suivant : Le festival Les Ardentes recrute ses bénévoles: mais l’événement doit-il avoir lieu ?
Précédent : Distribution de masques chirurgicaux destinés aux infirmier·e·s aujourd’hui boulevard de la Constitution

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×