Travailleurs et syndicats étaient dans l’attente… Finalement, les sites de Flémalle et Tilleur de Liberty Steel vont pouvoir redémarrer, grâce à un financement de 10 millions d’euros du groupe. Les 600 emplois menacés devraient être maintenus et les installations vont donc pouvoir à nouveau être en activité, probablement à la la mi-février, espèrent les syndicats.

15% des travailleurs liégeois devaient toutefois perdre leur emploi puisqu’on en comptait un peu plus de 700.

Lire aussi: L’activité de Liberty Steel toujours en péril à Tilleur et Flémalle: 700 emplois en jeu


Suivant : Météo: éclaircies plus ou moins larges
Précédent : L’immeuble de la Région wallonne situé au Val Benoît va être rénové

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×