C’est un immeuble du boulevard Piercot (au n°46) avec un complément à l’arrière, ancienne école de communication de la province de Liège. Racheté en 2006 par l’ex-Tecteo (devenu Publifin puis Enodia) pour 680.000€, il avait été rénové pour au moins deux millions de travaux en vue d’y installer le siège social du fond de pension Ogeo. Mais à l’heure actuelle ce n’est pas fait.

Pendant tout un temps, l’utilisation de cette luxueuse implantation immobilière était floue, qui selon nos informations servait à recevoir ou à héberger discrètement mais avec un certain standing des invités liés aux dirigeants de Tecteo-Publifin, dont Stéphane Moreau. L’on parle de cave à vin et de fumoir.

Mais depuis que le management des entreprises liées à l’intercommunale Enodia a changé, tout comme certaines habitudes, ce bâtiment, devenu gênant, est vide et personne n’ose plus l’utiliser. Le président du Syndicat National des Propriétaires (SNP), Olivier Hamal, qui avait fait l’objet d’une plainte pour diffamation pour avoir critiqué ce bâtiment à l’époque, règle d’ailleurs ses comptes à ce propos dans le journal La Meuse. En soulignant aussi que quand il s’agit d’un bien privé, la taxe pour les bâtiments inoccupés est appliquée mais que quand c’est un bâtiment de la sphère publique il ne se passe rien.

Il pointe aussi un grand manoir du parc privé de Cointe (avenue des Ormes) racheté 889.264€ en 2012 par Ogeo Fund et dont le concierge est le mari de Bénédicte Bayer, l’ex-bras droit de Stéphane Moreau. Il était prévu d’y aménager un prestigieux centre d’affaires… avant que l’on ne se rende compte après coup que toute activité commerciale est interdite au dit parc de Cointe. Depuis, la vaste maison est en rade.

L’arrière du bâtiment de la rue Piercot


Suivant : Projet de téléphérique vers les hauteurs de Liège: la Ville va y consacrer 100.000€
Précédent : L’Héliport Brasserie reste le seul restaurant étoilé de Liège mais 4 autres sont au Michelin

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×