La fête autour de la victoire du Maroc contre la Belgique a dérapé ce dimanche en ville. Une cinquantaine de personnes ont attaqué le commissariat de Droixhe, des vitres de voiture de police ont été brisées et même l’ours lumineux situé place Saint-Lambert pour Noël a subi des dégâts: des personnes l’ont arraché en l’escaladant.

Peu avant 17h, alors que le Maroc venait de remporter le match, les forces de l’ordre se voulaient rassurantes: des coups de klaxon se faisaient entendre au centre-ville mais aucun incident n’était à déplorer, contrairement à ce qui se déroulait à Bruxelles: “Juste des supporters marocains heureux, ils klaxonnent autour de la place Saint-Lambert et alentours dans un esprit festif”, indiquait alors la porte-parole de la police.

Vers 18h00, la fête a dégénéré, l’ours géant situé sur la place Saint-Lambert à l’entrée du village de Noël a été mis à terre. Peu après 18h, une cinquantaine de personnes ont attaqué le commissariat de police de Droixhe, birsant les vitres. Deux véhicules de police ont également été abîmés, souligne la porte-parole. Un abribus a aussi été cassé place de l’Yser, trois night shops ont été vandalisés place du Congrès, rue Henri de Dinant et rue des Maraîchers.

Les grands moyens ont donc dû être déployés par la police qui a envoyé sur place une arroseuse et un drone de la police fédérale. A l’arrivée des forces de l’ordre, les fauteurs de trouble s’étaient toutefois dispersés. Les images des caméras de surveillance vont notamment être analysées afin de les retrouver.

En contact permanent avec le chef de Corps, Jean-Marc Demelenne, le bourgmestre condamne avec la plus grande vigueur les incidents et leurs auteurs et indique qu’un dispositif de sécurité a été élaboré en amont pour toute la durée du tournoi.


Suivant : Météo: éclaircies progressives
Précédent : Economies d’énergie: par souci de sécurité, Liège préfère remplacer ses luminaires plutôt que de les éteindre

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×