Dans un communiqué, Michael Trabbia, le CEO d’Orange Belgique, a décidé d’attaquer en justice la vente de Voo (en mai 2019) au fonds d’investissement Providence et d’en demander la suspension et l’annulation. A l’heure actuelle, cette vente est acquise mais pas encore complètement finalisée.
Actualisation 25/02: Dans ce contexte, Providence a demandé de repousser au 30 juin 2020 la date butoir pour réaliser l’acquisition de VOO.
C’est une action en référé qui va d’abord être introduite devant le tribunal de l’entreprise de Liège contre Nethys et OTP Luxco (société luxembourgeoise représentant les intérêts de Providence) avant une autre, au fond, pour obtenir l’annulation proprement dite.

La société Orange, qui avait été intéressée par le rachat de VOO, considère qu’il y a eu une absence de mise en concurrence entre les offrants lors de la vente, s’interroge sur le prix initial et aussi aux conditions d’intéressement de l’ancien management (dont Stéphane Moreau).

Lire aussi:
PS, MR et Ecolo favorables à la vente de VOO au fonds américain Providence
La vente de Voo au fonds américain Providence est toujours en négociation


Suivant : C’est la semaine du Carnaval du Nord: mardi pour les enfants et samedi pour tout le monde
Précédent : Le café-restaurant Lequet affiche une nouvelle enseigne, sans le nom Stockis

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×