Les chiffres de ces derniers jours l’attestent, la situation épidémiologique en Belgique atteint un stade préoccupant et prend des proportions bien supérieures à la première vague“, indique le gouverneur ff de la province. En province de Liège, les répercussions sur la capacité hospitalière d’accueil et de soins des patients atteints de la covid-19 sont plus que conséquentes. Très bientôt, les hôpitaux de la province ne pourront plus faire face tant le contexte actuel est alarmant.

Il s’avère donc nécessaire dde recruter un maximum de personnel soignant (aides soignants, infirmiers, médecins, ainsi que des étudiants en dernière année dans ces secteurs) via le Forem, via la Défense, et par le biais de l’appel aux volontaires lancé par la Wallonie. L’objectif est de pouvoir, dans les meilleurs délais, réactiver les lits encore disponibles dans plusieurs hôpitaux liégeois, mais qui ne peuvent actuellement être occupés, faute de ressources humaines suffisantes. La possibilité de créer une structure intermédiaire, pouvant accueillir des patients en fin d’hospitalisation qui nécessitent un encadrement moins lourd, doit être opérationnalisée rapidement, ajoute Catherine Delcourt.

Depuis le 20 octobre dernier, 35 transferts vers des hôpitaux situés en dehors de la province de Liège ont été réalisés, dont 14 le 27 octobre.


Suivant : Les cafetiers et restaurateurs n’ont pas réussi à faire annuler l’arrêté de fermeture au Conseil d’État
Précédent : La basilique de Chèvremont rachetée pour un gros projet immobilier

► Une erreur ou une proposition d'article, contactez-nous.

Share Button
×